Interview de Fabian Lacroix

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Fabian Lacroix, qui fêtera ses 18 ans le 28 février, a disputé son premier match en tant que gardien de but avec l’équipe première ce samedi 15 février à la salle des Gratte-Ciel à l’occasion de la 13ème journée du Championnat de France de Nationale 1.

Nous avons souhaité l’interroger sur son parcours, sa découverte du handball et son sentiment après la victoire des Black Gones face à Antibes (27 à 25).

 Crédits photos : Franck Malizia

Peux-tu nous présenter ton parcours handball depuis tes débuts ? Comment as-tu découvert ce sport ?

Après avoir participé au championnat de France de karaté, j’ai décidé de pratiquer un sport collectif (foot ou hand). J’ai choisi de m’inscrire au handball au club de Genas où j’ai passé quatre ans à apprendre les bases de ce sport et à me former plus précisément au poste de gardien. Le club de Villeurbanne m’a proposé de venir jouer en moins de 16 RA et j’ai accepté afin de me perfectionner davantage. De plus, le VHA me proposait des entraînements spécifiques gardien avec Walid BENKAHLA.

Comment es-tu arrivé au poste si particulier de gardien de but ?

Lorsque j’ai commencé en moins de de 12, je devais occuper le poste de joueur et de gardien, bien que ma préférence ait toujours été la cage. J’ai dû attendre de passer en moins de 14 pour me spécialiser à ce poste. Pour moi, être gardien est un poste stratégique : effectivement on peut parfois réussir à faire basculer un match, ce poste allie l’individuel et le collectif.

Comment as-tu appréhendé ce 1er match avec l’équipe 1ère ?

J’ai appréhendé ce match comme un nouveau challenge, avec un peu de stress, je dois l’avouer, mais surtout beaucoup d’envie.

Greg Thevenot et Semir Zuzo t’ont-ils donné des conseils avant la rencontre ? Peux-tu nous les faire partager ?

Le coach ne m’a pas donné de conseil particulier avant le match, il m’a juste dit au moment d’entrer sur le terrain « fais ce que tu sais faire et pas plus », ce qui m’a permis d’arriver plus confiant dans la cage. Greg m’a toujours soutenu et encouragé depuis son retour au club. Plus précisément sur ce match, il m’a conseillé de « rester dans ma bulle ».

Peux-tu nous faire part de ton sentiment juste avant de faire ton entrée sur le terrain ?

En fait, n’ayant pas été prévenu en amont de mon entrée sur le terrain, je n’ai pas eu le temps de me poser trop de questions…

Qu’as-tu ressenti lorsque tu as entendu les encouragements de l’équipe moins de 18 présente dans les tribunes ?

A vrai dire, je ne les ai entendus que lors de mon entrée, une fois dans la cage j’ai fait abstraction de l’ambiance, mais je les remercie d’être venus me soutenir pour mon premier match de N1 à la maison.

Que retiens-tu de ce premier match en Nationale 1 ?

Je retiens avant tout la victoire du collectif. Je suis content que l’on m’ait fait confiance et qu’on m’ait donné ma chance d’intégrer l’équipe.

Gachet Christelle

Gachet Christelle

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Autres actualités

Accueil

Disparition d’Olivier Borsos

C’est avec grande tristesse que les dirigeants du Villeurbanne Handball ont appris ce lundi 3 août le décès d’Olivier Borsos, le fils d’Attila et d’Edina

En savoir +
VHA© 2020 Tous droits réservés
Mentions légales
Design : Aziz Ghodbani - Developpement : Timothé Duc
×

Panier