Interview partenaires : Liberty Communication

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Le 12 novembre dernier, nous avons ouvert une nouvelle série d’interviews consacrées à nos partenaires. En cette période difficile, nous avons voulu les mettre en avant en leur donnant la parole. C’est aussi l’occasion de mieux vous les faire découvrir. Nous poursuivons cette série avec Cyril Cuenca, gérant de Liberty Communication.

1) Pouvez-vous tout d’abord vous présenter, puis présenter votre entreprise et votre secteur d’activité ?

Il n’est pas forcément aisé de se présenter, mais, en quelques mots, je dirais que je suis un jeune (j’aime encore à le penser) père de 44 ans qui profite de cet immense bonheur, mais fatiguant cadeau de la vie :).

Farouche combattant de la souffrance animale, j’ai espoir que les choses changent et que chacun prenne conscience des enjeux importants qui sont devant nous.

Pour en revenir à l’entreprise, Liberty-communication est née il y a 17 ans : elle est spécialisée dans la création et la maintenance des réseaux fibre optique, cuivre et vidéo à destination des professionnels et particuliers.  Ponctués de haut et bas, nous sommes une cinquantaine de salariés à ce jour. Compétences, dialogues et implications sont le moteur de notre société. Nous intervenons sur toute la région et depuis peu sur Bollène. 
 

2) Depuis combien d’années êtes-vous partenaire du VHA et pour quelles raisons avez-vous décidé de soutenir le club ? Quelles valeurs du handball vous ont particulièrement séduit ?

Je suis partenaire du VHA depuis trois ans maintenant. La présence de mon ami Grégory Thevenot a beaucoup contribué à ce partenariat pour être totalement honnête. Chemin faisant, à force de rencontrer le personnel et mieux appréhender ce grand projet qui  est mené par des personnes de valeurs, cela m’a paru évident de participer à cette aventure. Après le combat sur le terrain reflète l’histoire de ma vie où rien n’arrive sans courage et ténacité.

3) Que pouvons-nous souhaiter à votre entreprise et au Villeurbanne Handball pour cette saison, qui a débuté de façon un peu particulière avec la crise sanitaire ?

Pour cette année 2021, je souhaite au VHA ainsi qu’à ses nombreux soutiens de pouvoir enfin sortir de ce marasme ambiant et de vivre de belles choses. Me concernant, le bonheur de mes enfants, famille et amis me suffisent, car comme je dis souvent, pour le job, qualité et respect de la parole données permettent d’avancer. Après si je devais penser un peu plus à moi, une bonne soirée (avec modération) au Voyou avec les frérots pour reprendre nos bonnes habitudes me ferait le plus grand bien.
Gachet Christelle

Gachet Christelle

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Autres actualités

Accueil

Confi’Hand #11

Malgré la situation sanitaire que nous connaissons actuellement et l’impossibilité d’effectuer des entraînements en salle, les entraîneurs des différentes équipes continuent de garder le lien

En savoir +
Accueil

Confi’Hand #10

Malgré la situation sanitaire que nous connaissons actuellement et l’impossibilité d’effectuer des entraînements en salle, les entraîneurs des différentes équipes continuent de garder le lien

En savoir +
VHA© 2020 Tous droits réservés
Mentions légales
Design : Aziz Ghodbani - Developpement : Timothé Duc
×

Panier