Tony Breysse : Le handball a sa place dans la métropole lyonnaise

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Bonjour Tony, vous abordez votre 5ème saison en tant que président, quel bilan dressez-vous du chemin parcouru jusqu’ici ?

Bonjour, c’est un bilan positif même si rien n’est parfait. Nous avons réussi à tripler le budget en 5 ans malgré la période Covid et sommes passés d’un club qui vivotait en 3ème division à un club de 2ème division avec une vision d’avenir. Notre formation a également bien évolué avec la montée de l’équipe réserve en N2 et la création des -18CF Lyon Métropole . 

J’ai le sentiment que le VHA a gagné en attractivité, preuve en est l’arrivée de nombreux partenaires et un taux de remplissage de la salle qui rappelle les belles heures du club lorsqu’il évoluait en 1ère division dans les années 90. On a parallèlement intégré de nouveaux actionnaires et l’arrivée de DCB Logistics et de Laurent Seven au poste de DG a donné un vrai virage positif au club. 

Comment allez-vous ? Vous avez passé un été à rêver de la LNH ? 

Je vais très bien merci. On a passé un été studieux pour être prêt début septembre.

Le sol a été changé et nous avons désormais un tracé unique handball, une vraie évolution dans le cadre du projet du club. D’autres travaux seront à prévoir notamment l’éclairage LED d’ici fin d’année. Nous aurons par ailleurs la possibilité de diffuser nos matchs en direct.

Je tiens à remercier la Ville de Villeurbanne qui a pris en charge ces investissements et nous a accompagné pour que l’on satisfasse aux exigences du cahier des charges de la LNH. Je tiens aussi à remercier l’ensemble des services de la ville pour avoir respecté les délais impartis et livré le sol avant le premier match officiel.

Cela démontre aussi que le handball a sa place dans la métropole lyonnaise et le soutien des collectivités est important. 

La LNH a notamment inauguré Handball TV cette saison, comment jugez-vous l’évolution du Handball Professionnel ? 

Le Handball professionnel évolue et c’est une très bonne chose. L’arrivée de Handball TV donne la possibilité de diffuser l’ensemble des matchs de Proligue, de LiquiMoly Starligue des équipes de France et de la LFH. 

Je salue le travail collaboratif de l’ensemble des acteurs du handball et de Bein Sport, ce qui est assez inédit.  De manière générale, la direction prise est très bonne et je suis persuadé que ceci aura un impact positif pour le handball Lyonnais à terme. 

Dans quel état d’esprit êtes-vous pour cette nouvelle saison ? 

Serein, nous allons continuer à structurer le club cette saison. L’objectif est de se rapprocher structurellement dans les 3 années qui vont venir d’un club de 1ère division avant d’envisager de monter sportivement. 

Nous avons franchi une étape la saison dernière avec le maintien et comme indicateur aussi le guichet fermé lors de la dernière journée. 

Justement, les objectifs de la saison dernière ont été respectés lors de la dernière journée, ce qui a permis au VHA de rester en ProLigue. Pour cette nouvelle saison, quels sont les caps que vous avez fixé pour le VHA ? 

Les objectifs sont multiples.  En ce qui concerne le sportif, c’est le maintien confortable en ProLigue, le maintien de notre équipe réserve en N2 et évidemment de continuer à faire progresser nos jeunes. Concernant l’équipe première, cela dépendra des joueurs et du staff, mais il n’est pas impossible que l’on fasse évoluer nos objectifs si notre position à la trêve hivernale nous permet d’être plus ambitieux.

Nous devons aussi poursuivre le travail sur la formation avec l’association qui a un rôle important, créer des liens de manière à ce que tout le monde soit imprégné par un esprit club et par des objectifs communs. 

Il est important par ailleurs de pérenniser les liens avec les clubs voisins. L’agglomération lyonnaise et ses environs est une terre porteuse de talents. La zone géographique dans laquelle nous évoluons a le potentiel pour être une place forte du handball hexagonal. D’ailleurs , dans le cadre de notre démarche RSE, nous avons acte que 95% des déplacements de l’équipe ProLigue seront effectués en train pour limiter nos émissions de Co2.

Pour le reste, il faut poursuivre le développement de nos offres de partenariat et être à l’écoute de ces derniers sans qui nous ne serions pas à ce niveau aujourd’hui. Plus de 90% d’entre eux ont renouvelé et je tiens à les remercier vivement, tout comme les nouveaux qui intègrent notre aventure et nous témoigne leur confiance.

On grandit chaque jour, et nous devons donc être vigilants sur le niveau de service que nous devons apporter à nos partenaires. Enfin, nous réfléchissons à la manière d’améliorer l’expérience client les soirs de matchs. La saison dernière, le VHA a terminé 8èmede ProLigue en terme d’affluence moyenne. Je souhaite que l’on soit dans le top 5 et cela passera par aussi par notre capacité à convaincre, fidéliser et donner du plaisir aux spectateurs.

L’équipe ProLigue a connu un gros turn-over cette saison, 10 départs et 10 arrivées, comment avez-vous fait votre mercato? 

Effectivement. Nous avons surtout essayé de gommer les lacunes de l’année dernière en recrutant des joueurs avec des profil différents. 

Nous avons doublé les postes mais également ajouter de la taille et du poids. Cela doit nous permettre de franchir un cap.

La saison dernière, le VHA a cumulé plus de 300 millions de vues sur les réseaux sociaux, doit-on s’attendre à voir le VHA rester aussi connecté? 

Bien évidemment, nous devons continuer et évoluer. Nous avons enregistré une très forte progression la saison dernière, cette année nous devons poursuivre dans cette voie en innovant, en proposant du contenu qualitatif et clair. Les réseaux sociaux représentent un vecteur de communication stratégique pour informer notre fan base sur l’actualité. Il y a une attente forte de notre public et nous devons savoir leur parler. Je suis en tout cas convaincu que nous pouvons dépasser les résultats de l’année dernière. 

Un petit mot après la défaite lors de la J1, que penser du match ? Que faut-il en tirer ? 

De la déception car on aurait dû gagner ce match…  Dijon était à notre portée. Cela doit servir de leçon et ne plus se reproduire. J’attends beaucoup plus de certains joueurs.

On doit pouvoir dès le prochain match montrer un autre visage que les 10 dernières minutes face à Dijon. Les joueurs et le staff en ont conscience et cela doit se traduire en résultat. 

Un mot pour la fin ? 

Je souhaite à l’ensemble des dirigeants du club, bénévoles, salariés, partenaires et supporters une très belle saison. J’espère vous voir nombreux nous soutenir dans notre projet et vous voir à la salle des Gratte-Ciel

ALLAN BARTH

ALLAN BARTH

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Autres actualités

Uncategorized

VHA / SARAN : Le public comptera

Bonjour Fabien, le VHA est actuellement 12ème au classement. Comment juges-tu la situation? Bonjour, le classement est actuellement frustrant. La défaite inaugurale contre Dijon nous

En savoir +
VHA© 2020 Tous droits réservés
Mentions légales
Design : Aziz Ghodbani - Developpement : Timothé Duc
×

Panier